accueillir une école au domaine oenostory oenotourisme

12/01/2017 Vous devriez vraiment accueillir une école au domaine

Posted on Posted in Oenotourisme, SO Femme & Vin

Vous devriez vraiment accueillir une école au domaine

Si si je vous assure.

Voilà ce que je m’apprête à faire: je vais partager avec vous l’expérience de SO Femme & Vin avec son opération Ecoles en vendanges et ses ateliers, et je vous dirai ensuite pourquoi vous devriez vous aussi accueillir une école au domaine.

Ecoles en vendanges et les ateliers de SO Femme & Vin

SO Femme & Vin est le 1er réseau professionnel de femmes de vin du Sud-Ouest. Née le 27 mai 2014 à Bergerac, l’association réunit aujourd’hui 50 vigneronnes, oenologues, chargées de communication, cavistes issues des vignobles du Sud-Ouest: Bergerac, Duras, Gaillac, Madiran, Cahors, Jurançon, Irouléguy, Côtes de Gascogne. Dès sa création en 2014, l’asso a lancé l’opération Ecoles en Vendanges qui consiste pour les adhérentes vigneronnes à accueillir une école au domaine pendant les vendanges. Selon le niveau accueilli – de la maternelle grande section au CM2 – les vigneronnes  et/ou oenologues menant la visite modifient le programme mais en général, elles veillent toujours à:

  • contextualiser l’exploitation dans son paysage, son territoire, aborder la question de la biodiversité
  • expliquer le cep de vigne, la différence entre les cépages rouges et cépages blancs, d’où vient la couleur, la fermentation, certaines spécificités techniques (exemple: la pourriture noble pour les liquoreux), etc.
  • faire participer aux vendanges manuelles et/ou assister aux vendanges mécaniques* et au pressurage
  • faire goûter le raisin et le jus.
Laurence Borie Château La Forêt Bergerac Ecoles en vendanges SO Femme et Vin Accueillir une école au domaine
Laurence Borie du Château La Forêt avec les élèves de l’école voisine (24)

Chacune complète bien sûr son intervention avec une particularité liée à son domaine,  un sujet de prédilection, un jeu d’orientation même parfois. En amont de la visite, un dossier pédagogique est fourni par l’association aux enseignants pour leur permettre d’une part de faire le lien avec les programmes scolaires, d’autre part d’optimiser la sortie d’un point de vue pédagogique par un travail avant ou après la visite. Certaines classes viennent plusieurs fois au domaine pendant l’année ou les vigneronnes se rendent dans les écoles pour mieux appréhender le cycle de la vigne et le travail sur l’exploitation.

Domaine de Perreau Ecoles en vendanges SO Femme & Vin accueillir une école au domaine
Les élèves fascinés par le nichoir à abeilles utilisé par Gaëlle Reynou-Gravier du Domaine de Perreau (24) pour observer la biodiversité

Depuis cet automne, SO Femme & Vin propose également des ateliers découverte. La première session a eu lieu à l’occasion du Salon International du Livre Gourmand de Périgueux en novembre. 102 enfants des écoles de la ville ont pu participer à ces ateliers animés essentiellement par les oenologues et ingénieurs de l’association. Au programme: découverte des civilisations du vin, le cep de vigne dans son environnement, la vigne au fil des saisons, le raisin, la vinification, les senteurs et les saveurs. Les supports: des photos et documents, des dessins à légender, des tableaux pédagogiques réalisés sur commande par une artiste peintre (un sur le cep de vigne, aimanté qui permet de positionner des magnets et d’aborder les différents éléments du cep et son environnement, l’autre sur la vinification avec une cuve « qui s’ouvre » pour découvrir la fermentation), des solutions faites maison pour un jeu de senteurs et de découverte du goût**, et bien sûr du jus de raisin artisanal « trop bon » sans conservateur ni sucre ajouté.

Depuis la création de l’association, plus de 700 enfants du Sud-Ouest en ont ainsi appris un peu plus sur le monde de la vigne grâce aux différents dispositifs mis en place par SO Femme & Vin.

Pourquoi vous devriez vous aussi accueillir une école au domaine

Parce que la vigne façonne nos paysages, constitue une activité économique majeure génératrice d’emplois (non délocalisables), nourrit la culture, impacte l’histoire. Au-delà de la leçon de géographie, d’histoire, de sciences naturelles, d’économie ou d’arts plastiques, parler de cet extraordinaire patrimoine aux enfants, c’est les replacer eux et le territoire sur lequel ils vivent au coeur d’une histoire multimillénaire s’entremêlant étroitement avec celle de l’Humanité. Et ça c’est cool.

Parce qu’une fois s’être amusée à remettre dans l’ordre les différentes photos illustrant le cycle de la vigne et le travail du vigneron au fil des saisons, une petite fille m’a dit: « Mais c’est beaucoup de travail!!! ». Quand vous entendez ça, vous savez que vous avez gagné quelque chose d’extrêmement précieux. Vous avez gagné son respect, pour votre travail, et vous pouvez l’espérer, pour votre produit lorsqu’un jour elle deviendra consommatrice. Les consommateurs responsables de demain s’éduquent aujourd’hui!

Laurence Borie Château La Forêt Bergerac Ecoles en vendanges SO Femme et Vin Accueillir une école au domaine
Ecoles en Vendanges au Château La Forêt (24)

Parce qu’accueillir une école au domaine rend les enfants heureux. Vraiment heureux (et j’ai un paquet de photos de gamins tantôt fascinés, tantôt hilares à vous montrer en guise de preuves 😉 ). Et vous savez ce que fait un enfant lorsqu’il a adoré quelque chose? Il en parle. Tout le temps. A tout le monde. Gaëlle, vigneronne au Domaine de Perreau, accueille chaque année les enfants des écoles du village voisin. Comme ses enfants y sont scolarisés eux aussi, elle se réjouit des témoignages des parents qui viennent la voir à la sortie de l’école pour leur dire que leurs enfants sont en boucle depuis la visite. Et c’est sans parler de ceux qui intrigués la sollicitent à leur tour pour revivre l’expérience en famille lors d’une nouvelle visite du domaine. Bien souvent, les enfants et leur famille vivent au coeur des vignes, les voient tous les jours sans pour autant savoir de quoi il ressort concrètement. Cela ne facilite pas toujours les bonnes relations entre voisins et au fil du temps, un fossé s’est parfois installé entre le milieu agricole…et le reste du monde. Voilà ce que dit Gaëlle:

«En tant qu’agricultrices, nous avons un rôle à jouer dans l’animation du territoire et dans la préservation du lien social. Par exemple, certaines des classes, voire des écoles qui participent à l’opération sont menacées de fermeture. Travailler avec elles et les mettre en avant sur nos réseaux sociaux est une manière de leur apporter notre soutien. ».

Cette année, Caroline, oenologue et adhérente de SO Femme & Vin a aussi coordonné avec la directrice d’exploitation du lycée viticole de Monbazillac des vendanges intergenérationnelles: élèves de maternelle grande section et résidents de l’EHPAD voisin ont ainsi pu jouer du sécateur en toute sécurité encadrés par les élèves du CAPA SAPVER (Service à la Personne / Vente en Milieu Rural).

Participer à la dynamique de votre territoire et contribuer pleinement à y (re)créer du lien social est important. Parce que c’est bien d’être présent sur le web dans l’espoir d’y trouver des ambassadeurs digitaux – ce n’est pas moi qui vais vous dire le contraire – mais si la vente directe fait partie de votre stratégie, mieux vaut ne pas négliger…vos voisins. En plus d’être tout simplement vos premiers clients – pour le vin qu’ils achètent désormais chez vous plutôt qu’au supermarché, et pour les événements oenotouristiques conviviaux que vous organisez chaque été – ceux avec qui vous partagez votre territoire sont des ambassadeurs 3 étoiles! 

Voilà, j’espère que le partage de cette expérience vous aura donné envie à votre tour d’accueillir une école au domaine. Sachez que les enseignants sont en général plutôt plus que partants (une fois réglé le problème du bus: anticipez!). Ce type d’atelier pédagogique peut bien sûr également être à la base d’une offre pour développer l’ oenotourisme avec des enfants. Oenostory peut vous accompagner dans sa mise en place.

A lire ou relire : Ma sélection littérature jeunesse pour faire découvrir la vigne aux enfants

*et contrairement aux spécialistes débattant passionnément de la question sur « l’Internet », les petits sont formels: ils préfèrent la vendange à la machine 😉

**si vous êtes intéressés, je vous explique par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *