vendanges sur les réseaux sociaux #vendanges2016 Oenostory

06/09/2016 : Vendanges sur les réseaux sociaux : on partage ! #Vendanges2016

Posted on Posted in Communication

Vendanges sur les réseaux sociaux : on partage ! #Vendanges2016

 

Les vendanges. Pour vous il s’agit de cette période légèrement hystérique et hautement stratégique durant laquelle vous récoltez les fruits de votre travail. Pour votre communauté, celle que vous vous attachez à développer tout au long de l’année sur votre blog et vos réseaux sociaux, c’est celle de toutes les curiosités…et de toutes les sollicitudes! Car par écran interposé, ils mouilleraient presque le maillot avec vous lorsqu’il s’agit de confectionner leur cuvée préférée. Vous l’aurez compris: vous êtes sur le pont, c’est compliqué, mais pas moyen de passer à côté de cette belle occasion de renforcer le lien qui vous unit à votre communauté à grand coup d’images et impressions à chaud! Pour vous, j’ai réuni quelques conseils pour vous organiser et de quoi vous inspirer. Alors vos vendanges sur les réseaux sociaux : c’est parti avec le hashtag #Vendanges2016 !

 

Mes vendanges sur les réseaux sociaux : je m’inspire !

D’abord, je vous propose une petite rétrospective des publications que j’ai appréciées en 2015 afin de découvrir ensemble quelques thématiques photo/vidéo qui devraient pour inspirer pour le reportage 2016 de vos vendanges sur les réseaux sociaux. Ces photos/vidéos, elles ne sont pas forcément les plus réussies techniquement mais elles ont été réalisées par des vignerons, à chaud, et elles racontent une histoire. A noter: j’ai fait le choix d’aller les piocher sur Facebook car c’est le réseau social sur lequel vous êtes le plus présent mais bien sûr, il est fortement conseillé de partager sur d’autres médias (voir en fin d’article).

Des paysages qui en disent long…

Domaine Haut Montlong Monbazillac Oenostory Vendanges sur les réseaux sociaux
Le brouillard qui monte de la vallée de la Dordogne à Pomport (24)

Publiée le 24 septembre 2015 sur le Facebook du Domaine Haut Montlong à Pomport (24) avec la légende « une belle journée de vendange s’annonce… », cette photo explique tellement de choses! On voit le brouillard monter de la vallée de la Dordogne et venir lécher les pieds de vigne sur les coteaux. Avec cette simple photo, on comprend la pourriture noble, on comprend les grands liquoreux, on comprend Monbazillac et la particularité de son terroir.

Des Hommes…

Château des Eyssards Saussignac Bergerac Vendanges sur les réseaux sociaux

Château des Eyssards Bergerac Saussignac Vendanges sur les réseaux sociaux

Les vendanges, c’est aussi et surtout une histoire d’Hommes avec un grand H, bien souvent une histoire d’équipe. Flavie nous raconte tout ça très bien sur la page Facebook du Châteaux des Eyssards à Monestier (24). L’an dernier, leur stagiaire japonais s’est parfaitement prêté au jeu et les photos de leurs pauses déjeuner 100% Sud-Ouest me donnent encore faim rien que d’y penser!

Très réussie aussi cette photo publiée par le Château Paillas à Cahors (46) et ses mains de vignerons. D’ailleurs, on ne va pas se mentir: toutes leurs photos sont très belles, allez faire un tour sur leur page!

Mains de vignerons Château Paillas Vendanges sur les réseaux sociaux
Des mains de vignerons au Château Paillas (46)

De la technique…

Domaine Sergent Madiran pigeage Vendanges sur les réseaux sociaux
Corinne du Domaine Sergent à Maumusson-Laguian (32) nous explique le pigeage

Corinne Dousseau du Domaine Sergent à Maumusson-Laguian (32) nous explique en images le pigeage des barriques. Elle a également publié sur la page Facebook du Domaine une vidéo du fameux pigeage où comme le précise le commentaire qui l’accompagnait « les raisins chantent ». Très bonne idée de penser au son des vendanges et de proposer une vraie expérience sensorielle aux internautes!

Des raisins qui chantent…

C’est aussi la belle idée du Château Moulin Caresse à Montravel (24) qui nous fait partager le chant des sémillons qui fermentent en vidéo:

Des natures mortes…

Jouer avec les textures, les couleurs, la symétrie et les perspectives pour des photos originales, un « moodboard » des vendanges. Flavie du Château des Eyssards a l’œil!

Château des Eyssards sauvignons Vendanges sur les réseaux sociaux

Château des Eyssards pressée rouge Vendanges sur les réseaux sociaux

Faire le lien avec ses cuvées…

Les vendanges, c’est aussi l’occasion de raconter en images l’histoire de vos cuvées…depuis le début! Comme le fait le Domaine Sergent pour son Pacherenc doux « Grains d’Elise ». Mais aussi d’expliquer les différences entre les cuvées: avec sa vendange à la main, en cagettes, on voit tout de suite la différence de soin apportée au Cœur de Roche, la cuvée prestige du Château Moulin Caresse, tout comme plus haut les vinifications intégrales en barrique des plus beaux tannats du Domaine Sergent.

le Pacherenc doux Grains d'Elise du Domaine Sergent Vendanges sur les réseaux sociaux
Le petit manseng pour le Pacherenc doux Grains d’Elise du Domaine Sergent

 

La vendange pour la cuvée Coeur de Roche du Château Moulin Caresse Vendanges sur les réseaux sociaux
La vendange pour la cuvée Coeur de Roche du Château Moulin Caresse

Bonus track…

Quand le vigneron a vraiment l’œil aiguisé, ça donne de très belles photos toutes en émotions qui racontent de belles histoires de vigne, de vin, et d’Hommes bien sûr. Le vigneron beaujolais David Large derrière l’objectif: à suivre sur son blog et sur sa page Facebook.

David Large Beaujolais vendanges 2015 Vendanges sur les réseaux sociaux
Les vendanges 2015 de David Large

#VendangesGo les cépages à l’honneur avec Winemak-In

Winemak-In, le réseau des professionnels du vin et de l’oenologie vient de lancer le hashtag #VendangesGo. Clin d’oeil à PokemonGo, il s’agit de poster sur les réseaux sociaux des photos de cépages prêts à être « attrapés » avec la mention #VendangesGo et voilà ce que ça donne passé entre les mains de Winemak-In:

Cépages vendanges Winemak-in #VendangesGo vendanges sur les réseaux sociaux
#VendangesGo Attrapez-les tous! (c’est vert c’est normal ce sont les raisins récoltés pour le verjus du Domaine du Siorac!)

L’idée est très sympa car elle permet de souligner la richesse ampélographique de nos vignobles et de faire connaître des cépages moins connus (comme la Mérille N ou le Périgord N 😉 ). Alors, participez vous aussi avec le hashtag #VendangesGo!

Enfin, pensez aussi à la vidéo live désormais possible sur les différents réseaux! 

Mes vendanges sur les réseaux sociaux : je m’organise!

Une fois dans le feu de l’action et selon les ressources humaines dont vous disposez, cela peut être compliqué de consacrer du temps au reportage. Mieux vaut donc anticiper un peu et s’organiser pour mettre toutes les chances de son côté.

  • Le matériel : Un bon téléphone sera bien sûr le plus pratique pour un partage à chaud. Mais selon la qualité de l’appareil disponible sur votre smartphone, n’hésitez pas à garder un bon appareil photo (avec une carte mémoire vide) à disposition pour d’autres photos que vous pourrez traiter et publier à froid (voir plus loin). Enfin, prévoyez une batterie de secours pour votre téléphone! Vous n’avez pas envie de vous retrouver à plat à mi-journée parce que vous avez tourné une vidéo. D’autant qu’en vendanges, un téléphone…pour téléphoner et checker la météo, ça peut servir 😉
  • Le sujet: Avant le grand rush, prenez 10 minutes pour réfléchir à ce que vous voulez photographier, filmer. Bien sûr l’inspiration viendra sur le moment, mais si vous ne voulez pas rater certains instants clés de votre reportage vendanges sur les réseaux sociaux, mieux vaut y réfléchir un petit peu avant. Ne serait-ce que pour pouvoir déléguer? Rédigez un petit pense-bête et affichez le sur le frigo…ou dans le labo, tiens!
  • Sur quels médias je publie? Si comme Nicolas Lesaint du Château de Reignac (33), vous avez un blog, c’est bien sûr idéal de pouvoir y partager vos impressions dans un « carnet de vendanges », l’avantage étant que vous pouvez le faire « à tiède ». Pour les réseaux sociaux, à chaud, on privilégie Facebook, Twitter et Instagram. Voire Snapchat si vous en êtes pour un contenu un peu décalé: un craquage de l’équipe en off par exemple! A froid, faites une sélection de vos plus beaux clichés pour Pinterest (profitez-en pour faire le lien entre les photos et vos cuvées et hop! direction votre boutique en ligne!) et monter de jolies vidéos pour Youtube. Et pourquoi pas un article « impressions millésime 2016 » sur LinkedIn?
  • Je délègue? L’idée n’est pas que TOUTE l’équipe passe son temps à tweeter, snapper, etc. Mais peut-être avez-vous parmi vos collaborateurs des photographes avec un œil affûté que vous pourriez solliciter. A vous de voir jusqu’où vous déléguez: photos seules ou délégation de publication? Dans ce dernier cas, on fait attention aux qualités rédactionnelles et aux fautes d’orthographe qui piquent les yeux, mais aussi au ton des publications.
  • Droit à l’image: On l’a vu, mettre l’humain au cœur du reportage, c’est vraiment sympa. Mais attention à bien valider auprès des personnes que vous photographiez qu’elles sont d’accord pour la diffusion des photos sur les réseaux sociaux ou vos supports de communication.
  • Je fais appel à un professionnel? On ne dira jamais assez l’importance de disposer d’une photothèque de qualité. VRAIMENT. Ce sera indispensable pour votre communication de qualité durant toute l’année à venir. Et si vous avez l’intention de faire une refonte de votre site web dans les mois qui viennent, la question ne se pose même pas: faites appel à un professionnel pour vos visuels et pis c’est tout! Un pro apportera un nouveau regard sur votre domaine, magnifiera une lumière, un chai sans dessus-dessous, des visages: tout ce qu’il est difficile de faire soi-même à moins d’être un très très bon amateur. De quoi parle-t-on? Pour un reportage photo, ça démarre à 400€HT la journée incluant les développements numériques, la génération et l’envoi de previews, et la cession de toutes les photos HD sélectionnées avec tous leurs droits illimités. Pour de la vidéo, c’est très variable mais disons que ça peut démarrer autour de 1200€HT pour une vidéo très simple de 5min (incluant repérages en amont, synopsis, 1 journée de tournage, 1 journée de montage, titrage, transcodage et gravure). Mais chaque étape peut rapidement s’étoffer et pour quelque chose de plus abouti (tournage étalé sur plusieurs jours par exemple), on sera plus facilement sur un tarif de 3000/4000€HT. Attention, je vous donne là un ordre de grandeur pour vous faire une idée: selon votre demande mais aussi les professionnels et leur façon de travailler, cela peut nettement varier.

Voilà! J’espère que ces quelques conseils pour la réussite du reportage de vos vendanges sur les réseaux sociaux vous auront aidé (et inspiré!). Une dernière remarque: les vendanges sont une période de tension parfois importante et certains jours, les raisons d’être grognon ne manqueront pas. Ces jours-là, si vous ne le sentez pas, ne publiez pas! Vous serez sûrement plus philosophe le lendemain. L’idée n’est pas de masquer les difficultés, elles font partie du métier, mais la question du ton est importante: ce reportage doit rester un plaisir…partagé!

Allez, bon courage à tous, hâte de vous voir partager vos vendanges sur les réseaux sociaux et puis n’oubliez pas le #Vendanges2016 !

D’autres conseils Oenostory sur les réseaux sociaux? Accédez aux épisodes 1 à 5 de la série « Mon vin et les réseaux sociaux ».

5 thoughts on “06/09/2016 : Vendanges sur les réseaux sociaux : on partage ! #Vendanges2016

    1. Merci à vous Myriam! Je vais de ce pas jeter un oeil sur les vidéos recommandées :-)
      Belle journée à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *