Les Z'elles Gaillacoises Oenotourisme Patrimoine Viticole SO Femme & Vin Oenostory

11/04/16 Les Z’elles Gaillacoises : oenotourisme et sauvegarde du patrimoine

Posted on Posted in Artisan Vigneron, Oenotourisme, SO Femme & Vin

Les Z’elles Gaillacoises : oenotourisme et sauvegarde du patrimoine

Allier oenotourisme et sauvegarde du patrimoine : en voilà une bonne idée ! C’est ce que propose l’équipe gaillacoise de SO Femme & Vin, 1er réseau professionnel de femmes de vin du Sud-Ouest, avec la première édition des Z’elles Gaillacoises. L’événement qui se déroulera les 4 et 5 juin 2016 au coeur des vignes de Gaillac permettra de découvrir les vins, vivre au rythme du vignoble et contribuer à préserver un patrimoine viticole remarquable: les pigeonniers. Les bénéfices du week-end seront en effet intégralement reversés au profit de la rénovation du pigeonnier classé monument historique du Château Lastours.

Les pigeonniers gaillacois, un petit patrimoine viticole à préserver

Le vignoble de Gaillac est l’un des plus anciens de France. Importée par les Phéniciens 4 siècles avant J.C., la culture de la vigne y a connu un fort développement en raison de plusieurs facteurs à commencer par des conditions climatiques favorables et une situation au carrefour de plusieurs routes importantes dont celle de Toulouse-Rodez en direction de Lyon. Mais un autre élément a contribué à l’essor du vignoble gaillacois: les moines ! En 972, Raymond 1er de Rouergue donne la ville de Gaillac à l’abbé Saint-Michel qui fait ériger sur les bords du Tarn la célèbre abbaye accueillant aujourd’hui en son sein la Maison des Vins de Gaillac. Une partie du vignoble tarnais, détruit par les Maures, est alors replanté et développé par les moines bénédictins de l’Abbaye Saint-Michel. La viticulture devient rapidement une force économique pour la région et gagne le soutien des comtes de Toulouse. Huit siècle avant la création des AOC, le vignoble de Gaillac va alors devenir le mieux protégé et organisé de France avec l’instauration de règles très strictes concernant la viticulture et la vinification. Parmi ces règles, l’une va être à l’origine de la de la construction en nombre des pigeonniers: le seul engrais autorisé était en effet la colombine (déjections de pigeons) !

Le pigeonnier de Lastours Les Z'elles Gaillacoises Oenostory
Le pigeonnier de Lastours

Aujourd’hui, les pigeonniers ne servent plus, et faute de moyens financiers pour les maintenir en état, c’est tout un petit patrimoine viticole remarquable qui disparaît peu à peu. D’où l’idée d’allier oenotourisme et sauvegarde du patrimoine…

Les vigneronnes gaillacoises s’unissent pour la sauvegarde des pigeonniers

Alix David est vigneronne au Château de Terride à Puycelsi (81). La jeune femme, dont le caractère bien trempé n’a d’égal que sa capacité à convaincre, nous raconte la genèse du projet.

« Tout est parti d’une conversation avec mon confrère vigneron Louis de Faramond du Château Lastours à Lisle-sur-Tarn. Le Château Lastours possède l’un des plus beaux pigeonniers du gaillacois. Il est d’ailleurs classé monument historique. Mais Louis ce jour-là me fait part de sa difficulté à trouver les fonds nécessaires à sa rénovation. Adhérente depuis sa création en 2014 à SO Femme & Vin, l’idée d’associer mes collègues femmes de vin à un projet de sauvegarde du patrimoine viticole devient pour moi évidente. »

Alix David Château de Terride Gaillac Les Z'elles Gaillacoises

Les pigeonniers font partie intégrante de notre patrimoine viticole. Ils sont notre histoire. A nous de les préserver.

Alix David

SO Femme & Vin, 1er réseau professionnel de femmes de vin du Sud-Ouest, est né en 2014 à Bergerac. Ses adhérentes – au nombre de 50 à ce jour – sont toutes impliquées professionnellement dans la production, la commercialisation ou la promotion des vins du Sud-Ouest. L’association, en plus d’être un lieu d’échange et d’entraide pour les femmes de vin, s’est donnée pour mission la promotion des vins et vignobles du Sud-Ouest, mais aussi la préservation du patrimoine viticole.

« Après ma discussion avec Louis, j’ai partagé mon enthousiasme avec mes consœurs et rapidement, un collectif d’une vingtaine de vigneronnes gaillacoises s’est organisé avec le soutien des femmes de vins des autres vignobles du Sud-Ouest: les Z’elles Gaillacoises était nées ! »

Deux jours d’animations oenotouristique et une vente aux enchères à Lastours

Après des semaines de travail, c’est un joli concept alliant oenotourisme et sauvegarde du patrimoine qu’ont imaginé les vigneronnes avec Les Z’elles Gaillacoises. Deux jours d’animations oenotouristiques  sont proposés les samedi 4 et dimanche 5 juin 2016. Deux jours au cœur des vignes de Gaillac pour découvrir les vins, vivre au rythme du vignoble et contribuer à la sauvegarde des pigeonniers. Entre apéro-concert, découverte du vignoble à pieds, à cheval, à vélo ou automobile, dégustation, exposition, conférence et repas gastronomique autour du pigeon: tout sera réuni pour passer un bon moment entre plaisir, découverte et bonne action. En effet, les vigneronnes de l’équipe gaillacoise de SO Femme & Vin ont offert chacune 24 bouteilles de leurs meilleures cuvées pour une grande vente aux enchères qui viendra conclure l’événement. L’intégralité des bénéfices du week-end sera reversée pour la rénovation du pigeonnier du Château Lastours. Découvrez le programme complet des Z’elles Gaillacoises en fin d’article.

Un autre événement alliant oenotourisme et sauvegarde du patrimoine : Toques et Clochers

Organisée par la coopérative de Limoux Sieur d’Arques depuis 1990, Toques et Clochers est la deuxième plus importante vente aux enchères caritative de vins de France après celle des Hospices de Beaune. Chaque année, un village est sélectionné pour accueillir la vente et les visiteurs rassemblés pour l’occasion et le bénéfice est reversé pour la rénovation d’un des 42 clochers des villages de l’appellation Limoux. La vente – une centaine de fûts – est dirigée par Sotheby’s et présidée par un grand chef étoilé qui le soir passe derrière les fourneaux pour régaler près de 700 convives à l’occasion d’un dîner de gala. Mais Toques et Clochers est aussi une grande fête populaire: les viticulteurs, chapeautés de canotiers, ouvrent leurs caveaux à la dégustation, on visite les clochers, on esquisse un pas de danse au gré des animations musicales. L’événement séduit ainsi chaque année environ 30000 personnes !

Toques et clochers 2015 Oenotourisme et sauvegarde du patrimoine Les Z'elles Gaillacoises

Source: Sieur d’Arques

Allier oenotourisme et sauvegarde du patrimoine est évidemment pertinent: on ne contribue à préserver que ce que l’on connaît! Alors ces événements en mode plaisir et découverte sont une vraie aubaine pour la sauvegarde du petit patrimoine.

Bien sûr, on souhaite tout le succès possible aux Z’elles Gaillacoises pour cette première édition… et pour les suivantes ! Les vigneronnes souhaitent en effet reconduire l’opération et rénover un pigeonnier par an.

Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé de l’événement. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site web de SO Femme & Vin: dossier de presse et photos d’illustration y sont ne téléchargement sur cette page. Ou suivez l’actualité des Z’elles Gaillacoises sur leur page Facebook.

Si vous connaissez d’autres événements mêlant oenotourisme et sauvegarde du patrimoine, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires! Vous pouvez également relire mon article sur l’expérience mémorable d’oenotourisme et la nécessité d’être authentique. A très vite sur les réseaux sociaux !

Programme Les Z'elles Gaillacoises SO Femme & Vin Oenostory

3 thoughts on “11/04/16 Les Z’elles Gaillacoises : oenotourisme et sauvegarde du patrimoine

  1. Belle journée en perspective qui allie culture du patrimoine tarnais, oenologie avec les vins de Gaillac, animations sportives et musicale avec le groupe FloryJazz ! nous ne manquerons pas de venir nombreux aux 2 rendez-vous. Bravo pour cette initiative des vigneronnes de Gaillac !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *