Ecrire votre histoire de vin storytelling

31/03/2016 Ecrire votre histoire de vin : le storytelling

Posted on Posted in Communication, Marketing

Ecrire votre histoire de vin : le storytelling

 

Au programme aujourd’hui: le storytelling. Pourquoi vous devez écrire votre histoire de vin, l’angoisse pas du tout justifiée de la page blanche, quelques belles histoires de vin pour comprendre et en bonus 2 méthodes pour vous aider à écrire le pitch de votre histoire de vin. Bonne lecture!

Pourquoi vous devez écrire votre histoire de vin

Vous avez sûrement déjà lu ou entendu cette phrase d’Harvey Cox qui dit que « Tout homme a un besoin inné d’entendre et de raconter des histoires »? Pas besoin d’aller chercher très loin pour abonder dans son sens: « Il était une fois… » ça vous dit quelque chose? Dès l’enfance, nous carburons aux histoires et ce n’est que le début. Je vous mets au défi de ne pas tendre l’oreille devant un interlocuteur qui commencerait son discours par « J’ai une anecdote à vous raconter… » Pourquoi aimons-nous tant les histoires? Parce qu’elles nous touchent, qu’elles trouvent écho en nous sur le mode émotionnel. Les histoires captent notre attention, nous connectent au conteur, permettent d’exprimer simplement des messages parfois complexes, et surtout elles s’inscrivent dans nos mémoires et peuvent même nous mener à l’action. Les histoires ont donc un pouvoir énorme. Pour une entreprise, et à plus forte raison un domaine viticole, elles constituent un moyen puissant pour se différencier dans un univers hautement concurrentiel comme celui du vin. Vous le savez déjà: vos clients achètent bien plus que du vin. On ne peut déjà plus considérer la consommation comme un phénomène purement économique: c’est maintenant une manifestation à la fois culturelle et sociale. Mais en plus, le vin au fil du temps a changé de statut lui aussi: autrefois denrée alimentaire, il tient davantage aujourd’hui du produit culturel. Alors vendez-le comme tel: donnez aux consommateurs envie d’aller voir le film, apprenez à écrire votre histoire de vin!

Le syndrome de la page blanche n’existe pas

Voilà. Comme ça c’est dit. Au cas où certains seraient tentés de dire qu’ils n’ont rien à raconter… Dans le vin, le syndrome de la page blanche ça n’existe pas. Toutes les histoires de vin sont belles et méritent d’être racontées. TOUTES. Pourquoi cela peut ne pas vous paraître évident? Parce que vous l’avez pressenti: il ne s’agit pas simplement d’énoncer des faits relatant chronologiquement l’histoire de votre domaine ou votre parcours. L’histoire que vous allez raconter, en plus d’être authentique et susciter l’émotion, doit venir asseoir votre positionnement vis-à-vis de la concurrence. Il y a donc tout un travail en amont qui consiste à investiguer votre chaîne de valeur pour mettre en évidence votre avantage concurrentiel, autrement dit ce qui fait votre force. L’histoire de vin que vous allez raconter ensuite, c’est la légende de cet avantage concurrentiel. Qu’est-ce qui dans l’histoire de votre domaine, celle de votre territoire, votre parcours fait aujourd’hui que vous êtes en mesure de proposer quelque chose de différent, un vin ou une prestation oenotouristique uniques qui seront à même de satisfaire le consommateur. Pour mieux comprendre en quoi cela consiste, je vous propose quelques belles histoires de vin débusquées sur le net et ensuite, nous verrons en bonus 2 petites méthodes qui devraient vous aider à écrire votre histoire de vin.

Quelques belles histoires de vin pour comprendre

Comme à chaque fois, j’ai essayé de sélectionner des exemples issus de tous profils d’entreprises du vin pour vous montrer que maîtriser son storytelling n’est pas qu’affaire de budget.

La plus petite étiquette du monde

En Croatie, l’île de Brac possède une terre si aride qu’elle impose aux producteurs de vin une gestion frugale des ressources, ce qui leur vaut la réputation d’être légèrement avares. Pour illustrer au mieux ce caractère, la plus petite étiquette de vin du monde a été imaginée… Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir la vidéo et « la chute ».

Source: Bruketa & Zinic

 

Les contes de Perreau

Le Domaine de Perreau produit des vins de Bergerac et Montravel. Pour chacune de ses cuvées, Gaëlle Reynou-Gravier raconte une histoire, un conte de Perreau, qui met en lumière sa philosophie et vient soutenir son storytelling général. Dans l’exemple ci-dessous: la cuvée Désir d’aurore 100% chardonnay original en IGP Périgord.

Désir d'aurore Domaine de Perreau Chardonnay

Source: Domaine de Perreau

 

La Veuve Clicquot

Les veuves champenoises: toute une histoire! J’ai retenu celle de la Veuve Clicquot. Le parcours de « la Grande Dame » et l’énorme impact qu’elle a eu sur la maison est joliment raconté par la marque. Il est aussi particulièrement intéressant de voir comme la maison a fait sienne les caractéristiques qui étaient attribuées à Madame Clicquot: la rigueur, l’exigence, le talent, l’audace, la créativité. En 1972, la maison a créé le Prix de la Femme d’Affaires Veuve Clicquot qui récompense chaque année des femmes d’exception pour leur esprit d’entreprise: une initiative en parfaite cohérence avec le storytelling de la marque. Très intéressant également: sur le site web de la marque, on trouve des pages dédiées à l’explication des signes de la maison: l’ancre, la comète et le jaune…Clicquot!

Madame Clicquot Veuve Champagne Storytelling Oenostory

Source: Champagne Veuve Clicquot

Les Anecdot’Yquem

Le site web du Château d’Yquem et ses Anecdot’Yquem est une petite merveille de storytelling. 18 « anecdotes » animées sur le Château et ses vins racontent la marque de manière ludique et esthétique en complément d’un contenu qu’on qualifiera de plus classique dans sa forme mais très riche. On saluera le tour de force qui consiste à arriver à injecter une pointe d’humour tout en classe et finesse dans un univers aussi normé et sobre que celui des vins d’exception.

Anecdot Yquem Storytelling Oenostory

Source: Château d’Yquem

La visite sensorielle de la Cave Robert & Marcel

La cave coopérative des vignerons de Saumur – la cave Robert & Marcel – nous raconte une belle histoire collective à travers celle de 2 ses 2 fondateurs Robert & Marcel. En 2015, elle a mis en place au cœur de ses caves une visite sensorielle: un véritable parcours initiatique qui permet de découvrir la cave, son histoire, ses secrets, ses valeurs. Cette proposition oenotouristique vient complètement renforcer le storytelling de la cave coopérative. Je vous invite à découvrir cette vidéo making of du parcours très pertinente où témoignent différents intervenants ayant participé à sa réalisation (notamment à partir de 1:50 la partie Mise en récit).

Source: Chaîne Youtube de Léo Gabillard

 

Ce qu’il faut retenir pour écrire votre histoire de vin:

Raconter son terroir, l’histoire de son entreprise, celle de ses cuvées, son parcours ou celui d’un personnage emblématique du domaine: vous l’aurez constaté les sources d’inspiration sont nombreuses! Étiquettes de vin, vidéos, brochures, photos, sites web, parcours sensoriel (et tout ce que nous n’avons pas abordé: jeux vidéo, réalité virtuelle, enregistrements audios, musique, réseaux sociaux, etc.): vous l’aurez constaté les médias eux aussi sont nombreux! En résumé, il peut y avoir plein de petites histoires dans l’histoire, à raconter de plein de manières différentes. Et avec la tendance des consommateurs à naviguer d’un médias à l’autre, voire sur plusieurs médias en même temps, on voit bien l’opportunité d’investir différents supports.

Mais ce qui compte au final, c’est la cohérence avec votre storytelling global qui découle nous l’avons vu plus haut de votre positionnement: ne perdez pas le fil de votre histoire de vin! Et rappelez-vous qu’en racontant cette histoire, vous vous adressez à quelqu’un: votre client ou celui qui le deviendra. Parler de vous ne signifie pas raconter une histoire auto-centrée sur vous: impliquez le consommateur, donnez-lui un rôle dans votre histoire! C’est le meilleur moyen de faire de lui un ambassadeur qui demain racontera à d’autres votre histoire de vin.

Le bonus

Prêt à écrire votre histoire de vin? Voici 2 schémas de narration que vous pouvez utiliser pour rédiger un petit pitch de votre domaine, la base de votre storytelling: le schéma canonique et le schéma actanciel. Je vous explique?

Le schéma canonique… ou le Pitch Pixar (du nom du studio d’animation)

L’histoire comprend 3 étapes: un début, un milieu et une fin. D’une situation initiale, nous arrivons à une situation finale par une transformation. Une situation d’équilibre est perturbée par un événement et se termine par une nouvelle situation d’équilibre. La transformation survient en général après 3 « épreuves »: une épreuve qualifiante où le héros prouve sa compétence, une épreuve principale où le héros affronte « le méchant », et une épreuve glorifiante où le héros est reconnu.

Vous devez pouvoir résumer votre histoire ainsi:

 » Il était une fois [X]. Chaque jour, [X]. Mais un jour, [X]. A cause de ça, [X]. A cause de ça, [X]. Jusqu’à ce que finalement, [X]. »

Le schéma actantiel

Le schéma actantiel s’intéresse aux actants, aux fonctions des personnages qui sont:

  • Le destinateur qui commande la quête du héros: il passe avec un « contrat moral » (l’entreprise, la marque, soi-même)
  • Le héros, motivé dans sa quête par un objet valorisé
  • L’objet valorisé, le but poursuivi par le héros (devenir célèbre, rendre justice, etc.)
  • Le destinataire est le personnage pour lequel la quête est commandée (peut être le même que le destinateur)
  • L’adjuvant est le personnage qui aide le héros dans sa quête, le Robin de Batman
  • L’opposant est « le méchant »: la concurrence, un défi technologique, etc.

Pour écrire son histoire de vin avec le schéma actantiel, il faut procéder par étape: introduire au fur et à mesure les personnages.

J’espère que cet article vous aura aidé et que vous vous sentez maintenant prêt à écrire votre histoire de vin.

Besoin d’aide pour le travail de positionnement en amont, pour la rédaction ou la création de vos supports de storytelling? N’hésitez pas à me contacter au 06 88 79 23 22 ou par mail à contact@oenostory.com.

Vous pouvez également relire mon article sur les 8 façons d’utiliser la vidéo pour domaine viticole.

 

 

Illustration d’après:

lizzyliz. Tree. Digital image. CC0 Public domain. Pixabay. Web. 30 mars 2016. https://pixabay.com/en/tree-hill-vines-landscape-mood-207584/

6 thoughts on “31/03/2016 Ecrire votre histoire de vin : le storytelling

    1. Merci! Je serais ravie d’échanger avec vous sur nos travaux respectifs. A bientôt en MP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *