authenticité expérience mémorable d'oenotourisme

28/02/16 Authenticité, gage de l’expérience mémorable d’oenotourisme

Posted on Posted in Oenotourisme

Authenticité, gage de l’expérience mémorable d’oenotourisme

Est-ce que tout le monde peut proposer une expérience mémorable d’oenotourisme ? Oui…et non. Oui dans le sens où quelque soit l’importance de votre organisation – grosse structure ou petit domaine familial – il est tout à fait possible d’aborder l’oenotourisme de manière expérientielle. Mais non dans le sens où quelques pré-requis sont nécessaires avant de se lancer à la poursuite de l’expérience mémorable d’oenotourisme. Ce qu’il faut en effet valider avant toute chose, c’est votre capacité  à délivrer une expérience d’ authenticité. L’ authenticité est la caractéristique de ce qui est authentique, vrai, sincère, pur. En philosophie, elle exprime une vérité profonde de l’individu et non une attitude de surface ou des conventions. Considérons pour acquise la sincérité de votre démarche. Quels sont alors les éléments, les signaux positifs, qui vont influencer la perception d’  authenticité chez le visiteur ? L’environnement, la typicité du cadre bien sûr, mais aussi et surtout les personnes en contact, c’est-à-dire vous. Alors parlons de vous, plutôt.

Bon vin, belle histoire, générosité. Ce triptyque regroupe à lui seul l’essentiel des signaux attestant de l’ authenticité de ce que vous proposez. Voyons cela de plus près. Nous allons être un peu directs, mais c’est pour votre bien.

Bon vin

Il y a bien sûr une part de subjectivité, et peut-être devrions-nous plutôt parler de rapport qualité-prix. Mais quoiqu’il en soit, si vous ne maîtrisez pas techniquement votre production, que certains de vos vins présentent des défauts manifestes ou une qualité insuffisante au regard du prix revendiqué, vous risquez de proposer une expérience qui pourrait au final s’avérer décevante du fait du décalage entre la promesse et la qualité effective des produits…et perdre votre ‘bonus’ authenticité.

D’une part il est toujours désagréable d’être confronté à un client déçu ou peu convaincu, surtout en situation frontale comme la vente directe. Mieux vaut être en mesure d’assumer complètement vos vins, de les revendiquer.

D’autre part, le risque est alors réel pour votre entreprise. Dès lors que le visiteur ne vivra pas une expérience à la hauteur de ses attentes, non réalisation des ventes de vin escomptées, fidélisation compromise, réputation et e-réputation mises à mal sont en effet à redouter. Parce que de la même façon qu’une expérience positive va pouvoir induire des effets sympathiques dans la durée du fait de son caractère mémorable, une expérience négative à l’occasion d’une visite sur votre propriété peut faire bien plus de dégâts qu’une mauvaise pioche dans un rayonnage en grande surface ou sur une carte des vins.

Les personnes que vous recevez ne sont peut-être là que pour le week-end, et parmi tous les domaines alentours, elles ont fait le choix de venir chez vous : ne les décevez pas ! Rappelez-vous que 54% des oenotouristes achètent du vin pendant la visite et que 18% l’ont prévu en amont de leur séjour*. Alors si vous savez que vous avez du travail du côté technique : commencez par là.

Belle histoire

Lors des visites, vous allez d’une part être amené à aborder les aspects techniques de la production de vos vins. Nul besoin de préciser qu’il vaut mieux ne pas susciter de doute concernant votre expertise ou celle de votre entreprise lors de cette étape : attention par conséquent au stagiaire à qui l’on serait tenté de confier la visite ! D’autre part, vous allez aussi être amené à parler de votre parcours, de votre histoire, de la viticulture que vous défendez. Ce sont ces aspects plus personnels, spécifiques à votre domaine, qui vont vous permettre de réellement entrer en interaction avec les visiteurs et de générer de l’émotion, de la proximité et contribuer à rendre l’expérience unique et pleine d’authenticité. Il faut donc que vous soyez en mesure de les aborder, de raconter votre histoire.

Votre histoire, mais pas des histoires. Présentez-vous sous votre meilleur jour bien sûr, mais ne mentez pas. L’époque est à la transparence. Le consommateur en a soupé des lasagnes au cheval et des voitures équipées de logiciel truqueur de test anti-pollution. Et soyez cohérent ! Si pendant toute la visite vous n’avez cessé de répéter que la protection de l’environnement était pour vous une priorité, ne servez pas le pique-nique dans des assiettes en plastique.

Générosité

Tout projet oenotourisme nécessite toujours un minimum d’investissement financier pour être en mesure de fournir un service de qualité aux visiteurs, avec on le sait des retombées qui peuvent être longues à venir selon l’ampleur du projet. Mais au-delà de cet investissement financier, vous allez devoir vous investir personnellement, donner de votre temps (si précieux) pour chaque visiteur, faire preuve d’empathie. Vous allez proposer un service touristique à des consommateurs de plus en plus exigeants et c’est un autre métier. Tout cela demande un minimum de curiosité pour autrui, de sincérité dans la volonté d’établir une relation…et parfois il faut le dire pas mal d’abnégation !

Demandez-vous par conséquent si cela est bien quelque chose que vous souhaitez et que aurez plaisir à faire. Si vous ne vous sentez jamais aussi heureux que tranquille TOUT SEUL au milieu de vos vignes, il n’y a pas de mal à cela mais peut-être que l’oenotourisme ce n’est tout simplement pas pour vous.

N’hésitez pas à lire ou relire mon précédent article sur l’expérience mémorable d’oenotourisme et retrouvez tous les jours ma veille sur l’actualité du vin et du marketing sur Twitter @oenostory et rendez-vous jeudi 3 mars prochain à l’IRGO pour le Colloque Vins et Marchés.

Le Bonus

Faites voir votre région, votre vignoble avec vos yeux ! Soyez le véhicule d’une expérience unique, une expérience mémorable d’œnotourisme. Pour vous inspirer, cette petite phrase de Marcel Proust extraite de La Prisonnière.

« Le seul véritable voyage, le seul bain de Jouvence, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux, de voir l’univers avec les yeux d’un autre, de cent autres, de voir les cent univers que chacun d’eux voit, que chacun d’eux est. »

Marcel Proust

La Prisonnière, 1925

*Etude Atout France 2010.

Illustration d’après Unsplash. Grapes. Digital image. CC0 Public domain. Pixabay. Web. 7 février 2016.https://pixabay.com/en/grapes-bunch-fruit-person-holding-690230/

 

 

2 thoughts on “28/02/16 Authenticité, gage de l’expérience mémorable d’oenotourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *